Notre rapport à l’autre: Facebook part.1

Posted on mai 20, 2011

0


C’est après avoir regardé la vidéo postée sur L’Express dans le billet au titre oh combien évocateur « Facebook, c’est le narcissisme 2.0 », que m’est venu l’idée de traiter de nos relations à l’autre dans l’ère du social.

Tout commence donc avec cette interview d’ Alexandre des Isnards et Thomas Zuber, auteurs de « Facebook m’a tuer »
Lien vers la vidéo.

Loin de moi l’idée de définir  l’utilisation idéale de Facebook dans ce billet, d’une part car chaque pratique aussi différente soit-elle tend à rendre l’expérience du web social plus riche et d’autre part car si telle pratique me plaît ou ne me plaît pas, il est bien évident qu’elle peut être ressentie à l’inverse chez mon voisin. Alors chacun devrait dés lors composer avec l’autre, ainsi qu’il en est IRL.

Les paroles s’envolent, les écrits restent.

Oui mais non… ou plutôt pas tout à fait. Car ce qui change comparé à nos interactions réelles, c’est que celles-ci sont pour la plupart du temps temporaires et figées dans l’instant « T ». Or le tempus fugit de notre quotidien, et par ailleurs ce qui en fait le piment de nos relations IRL, se perd dés lors que l’on fige nos discussions dans l’internet. Cela change les paradigmes sociaux, on ne communique plus de la même façon.

Le Web Social fait référence à une vision d’Internet considéré comme un espace de socialisation, un lieu dont l’une de ses fonctions principales est de faire interagir les utilisateurs entre eux afin d’assurer une production continuelle de contenu, et non plus uniquement la distribution de documents. (source Wikipedia)

Dans ce cas, ce qui pourrait être un outil de communication puissant et guidé par le désir d’offrir un contenu social et pédagogique riche et divertissant se transforme chez certains utilisateurs en succession de posts à l’intérêt à peu près aussi passionnant que la contemplation d’un grain de sable. Bien évidemment comme je le fais remarquer ci dessus, chacun a le droit de vivre son expérience du web social comme il l’entend mais ne pas perdre de vue qu’une interaction riche et diversifiée augmentera votre réussite dans l’entreprise de constitution d’un réseau fidèle et sincère. Poster pour poster n’affichera qu’une propension à faire parler de vous. Toutefois engager une discussion autour de ce post, partager les liens de vos connexions afin de les aider dans leur démarche, fera de vous un utilisateur social. À bon entendeur.

Advertisements
Posted in: Réseau Social