Quand votre navigation se ressent sur l’environnement.

Posted on mai 19, 2011

0


Deux ans auparavant, alors que notre utilisation d’internet était relativement différente de nos pratiques actuelles, le greenwashing battait son plein. Les départements marketings fonctionnaient à plein régime devant cette véritable poule aux oeufs d’or, profitant de la crédulité des consommateurs mais raillés par certains spécialistes. Parmi les points dont le blason nécessitait d’être redoré, je me rappelle de cet article concernant la décision de Google d’enfouir sous la surface de la mer, ses data-centers. Cette manoeuvre devait diminuer la consommation d’énergie de ces complexes. Aujourd’hui, le web est devenu social, le nombre de personnes connectées à travers le monde, approche des 2 milliards. Il est d’alors évident que ces centrales fonctionnent à plein régime. Mais au-delà des certitudes quels sont les données exactes de cette consommation? L’ infographie ci-dessous révèle l’ampleur de celles-ci.

Nous retiendrons ces quelques chiffres:

  • 1 datacenter consomme autant que 25 000 foyers américains
  • Si l’on réunit les datacenters du monde entier, ceux-ci consomment environ 1,5 fois ce qu’il est nécessaire pour la ville de New York
  • 10% des serveurs installés ne sont pas utilisés
  • Un bâtiment de datacenter consomme 100 fois plus d’énergie qu’un bâtiment classique
  • Si nous continuons sur cette lancée, les datacenter émettront 359 megatonnes de  CO2, soit autant que ce que produisent 48% des voitures aux Etats-Unis.

Advertisements
Posted in: Communication